LA BELLIFONTAINE

Retrouvez ici toute l'actualité de la formation et de la sécurité routière

SECURITE EN ENTREPRISE – Portail documentaire de l’INRS

Le portail documentaire de l'INRS a pour objectif de recenser et de signaler les ressources documentaires et la littérature scientifique et technique française et étrangère en matière de prévention des risques professionnels, de sécurité et de santé au travail.

Il propose de nombreuses fonctionnalités permettant de réaliser une veille sur ces sujets.

https://portaildocumentaire.inrs.fr/

REGLEMENTATION – Angles morts

Obligation de signalisation sur les véhicules de plus de 3.5 tonnes

Dans le cadre de la Loi Orientation et Mobilité, l’arrêté sur les modalités de la signalisation des angles morts des poids lourds, des bus et des cars a été publié le 06/01/21 au JO. Ces véhicules doivent désormais apposer une signalisation matérialisant leurs angles morts, pour mieux les indiquer aux usagers vulnérables qui circulent à proximité.

Lien pour obtenir l’arrêté du 06/01/21 :https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042865682

Retrouvez le tutoriel réalisé par l’Union TLF illustrant les modalités d’apposition de la signalisation "angles morts" en fonction du type de véhicule :

Lien du tutoriel :https://www.e-tlf.com/wp-content/uploads/2020/12/Tutoriel-TLF-emplacement-etiquettes-angles-morts.pdf

Ce qui change à partir du 01 janvier 2021


Source : Ministère du Travail, mise à jour le 31/12/20
https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/ce-qui-change-a-partir-du- 1er-janvier-2021-droit-du-travail-emploi-formation

Transport Routier de Marchandises « ce qui vous attend en 2021 »
Source : trm24.fr du 04/01/21
TRM24 détaille les principales mesures 2021 sur
https://trm24.fr/trm-ce-qui-vous-attend-en-2021/

MON COMPTE FORMATION :

Evolution des Conditions Générales d’Utilisation – V3

https://www.of.moncompteformation.gouv.fr/espace-public/sites/default/files/2020-12/CGU%20V3.pdf

COVID : COUVRE-FEU

Pour les agences qui organisent les circulations pour les formations TRANSPORT de 06H00 à 20H00, l’employeur doit remplir pour ses formateurs l’attestation permanente de déplacement (entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle entre 20h et 6h) :
Téléchargez le justificatif sur :
https://bit.ly/2LGorEh
Les stagiaires eux, doivent remplir l’attestation qu’ils peuvent télécharger sur :
https://media.interieur.gouv.fr/attestation-couvre-feu-covid-19/
L’activité formation est prévue (à la demande de la FFP) : "Déplacement entre le domicile et ... ou le lieu d'enseignement et formation..."

SECURITE EN ENTREPRISE : Chaussures de sécurité, quelles normes s’appliquent ?

https://www.securinorme.com/prevention-au-travail/187-chaussures-de-securite-quelles-normes-s-appliquent

EMPLOI / FORMATION :

1°) – Vidéo du talk-show Pôle emploi sur la Formation Professionnelle et la Reconversion
Comment ça marche ? Qui peut en bénéficier ? Qui finance la formation ? Doit-on être salarié ou demandeur d’emploi ? Durée : 34 minutes

 
Lien : https://www.youtube.com/watch?v=and6PrJ4OI4&feature=youtu.be

TRANSPORT :

1°) - ANGLES MORTS

Le dispositif « Angles morts » entrera en vigueur au 1er janvier 2021 conformément au décret n° 2020-1396 du 17 novembre 2020.
Rappel : Un arrêté doit valider le modèle d’autocollants ainsi que les endroits où l’apposer selon le type de véhicule, mais cet arrêté devrait paraître que le 5 janvier 2021, soit 5 jours après la date légale de mise en place du dispositif (les organisations professionnelles se battent pour reporter l’obligation).

En attendant, des tutoriels sortent avec les modalités d’apposition de la signalisation :
A – Tutoriel 1 de TLF illustrant les modalités d’apposition de la signalisation Angles morts en fonction du type de véhicule
 
https://www.e-tlf.com/wp-content/uploads/2020/12/Tutoriel-TLF-emplacement-etiquettes-angles-morts.pdf

 

B - Tutoriel 2 de la Fédération Française de Carrosserie Industrie et Services :


https://www.ffc-carrosserie.org/actualite/tutoriel-express-pour-la-signalisation-angles-morts-au-1er-janvier-2021/

Les transporteurs de voyageurs se préparent à rajeunir leurs conducteurs
Source : Les Echos le 08/12/20
Anticipant la reprise économique, les entreprises de transport en commun sur route attendent avec impatience la parution du décret qui permettra de former les conducteurs à partir de 18 ans. Pour mieux répondre aux difficultés chroniques de recrutement d'une profession qui veut également infléchir sa pyramide des âges.
Le métier en tension de conducteur de transport de voyageurs va pouvoir toucher un public plus jeune dans les prochains mois. Cette évolution demandée par la profession sera possible dès la parution, annoncée comme imminente, d'un décret interministériel autorisant de façon dérogatoire la conduite des autocars et autobus à partir de 18 ans, contre 21 ans actuellement.
« Il y a une vraie attente. Cette évolution, c'est nous qui l'avons demandée car on est en manque de conducteurs. La barrière de 21 ans nous fait perdre beaucoup de jeunes qui partent vers le transport de poids lourd », explique Jean-Sébastien Barrault, le président de la Fédération nationale des transports de voyageurs, qui représente 1.500 entreprises et plus de 100.000 salariés.

Manque d'attractivité
« Pour certains, le métier manque d'attractivité, avec des salaires, il est vrai, peu élevés, le fait de parfois commencer tôt le matin et travailler le week-end, avec des plannings qui peuvent changer d'une semaine sur l'autre », admet Denis Collomb, dirigeant de la société stéphanoise Cars SRT. « A la Maison de l'emploi de Saint-Etienne, lors des présentations mensuelles des métiers du transport et de nos formations, 5 % du public au maximum se montre intéressé par le transport voyageurs », abonde Franck Bejoint, directeur du centre de formation Aftral de la Loire, qui forme entre 80 et 100 conducteurs par an. Tout en nuançant : « le renouvellement de l'effectif ne peut pas reposer que sur des jeunes. Il y a un gros travail à faire sur l'image. » Cogérant des Transports Flouret, à Roche-La Molière (Loire), David Mengis pense qu'une partie de la solution viendra de l'arrivée de plus de femmes, qui ne représentent actuellement que 12 % des conducteurs, car, « avec elles, on constate sur le transport scolaire moins de conflits qu'avec les hommes ».